L’ombre de la sandbox

« Il était une fois » n’avait pas deux mois quand il tomba malade ; ou pour être plus précis, il n’avait pas deux mois quand ses parents se rendirent compte que quelque chose clochait chez ce « petit blog ».
Lors de la visite médicale chez le « docteur ranks » le verdict fut sans appel, Il était né en sandbox. Statistiquement les chances sont faibles mais cela peu arriver si les parents n’ont pas pris le temps de vérifier la génétique domaniale (la génétique du nom de domaine) de leur progéniture lors de la grossesse.

-Que faire docteur de notre « petit blog » d’Amour avec ses « ports-u-gaises ensablées »?
Il vous faut dans un premier temps désensabler le port d’attache (ndmm : ou l’art de ne rien faire.) à l’aide de votre blog manuel, et si besoin vous pouvez toujours avoir recours à la prière.

…..

Sandbox team

Ce conte n’aurait jamais pu voir le jour sans l’aide de la plupart d’entre vous. Merci à vous tous!

dans le rôle du « petit blog » : lui-même
dans le rôle des parents :
dans le rôle du « docteur ranks » : http://www.ranks.fr/fr/outil-google-sandbox

merci à Roger, Sylvestre de Toulouse, Mr Robert Johnson, toute ma Famille, le lapin au fond du jardin, à toutes les femmes castratrices, Ben, ma soeur et celle de mon facteur…….>>>
Merci à toi qui prend le temps de lire, merci à google de prendre en compte le changement de webmaster de ce site, un merci spécial à mon dealer … de son (veuillez noter je vous prie le lien de merde vers un site d’autorité!)

cet article est sponsorisé par (car on est des gros vendus!) Songeur, Seosphere …. la sncf …toi?

*merci à eux de ne pas oublier mon virement! Je me permets à ce propos de leur permettre directement de s’acquitter de leur généreuse contribution à l’aide du bouton Paypal ci dessous :





Il était une fois les commentaires
Il était une fois à la dérive